Les mesures d'un escalier déterminent son plan de fabrication et elles doivent être donc prises avec précision

Les mesures d'un escalier à commander en ligne peuvent être prises en tenant compte de 5 paramètres bien précis.

OéBa vous demande de bien prendre en considération ces données lors de la commande de votre escalier sur-mesure.

Pour commencer : Visionnez notre tuto pour vous aider à prendre les mesures de votre escalier

Visualisez notre vidéo de prise de mesures d'un escalier expliquée par Victor, notre métreur. 

Les 6 étapes à suivre pour mesurer votre escalier bois ou métal

1. Mesurer la trémie de votre escalier

Pour calculer la trémie de votre escalier droit, vous devez comme sur l'image, mesurer l'espace rectangulaire que vous souhaitez laisser dans votre plancher.

Pour calculer la trémie de votre escalier 1/4 tournant, vous devez suivre le schéma et mesurer l'espace rectangulaire que vous souhaitez faire pour laisser passer votre escalier.

Pour une trémie en "L" pour un escalier demi-tour par exemple, vous devez mesurer comme sur les schémas les 2 côtés (E et F) en plus.

Mesurer un angle sans équerre

Pour la conception de votre escalier sur-mesure, nous avons besoin de mesurer les angles de votre trémie.

Pour cela, rien de plus simple. Il vous faut tracer un point à 80 cm d'un angle et à 60 cm de l'autre côté. Relier ensuite les deux points pour mesurer la diagonale.

Répéter ce processus sur les tous les angles de votre trémie et vous pourrez ensuite transmettre le croquis, avec les côtes, à nos experts qui se chargeront de mesurer l'angle.

2. Calculer la hauteur à monter, du rez-de-chaussée au sol de l'étage

Pour une mesure précise de la hauteur à franchir (-1-) de votre escalier bois ou métal, vous devez prendre la hauteur en commençant au sol fini du rez-de-chaussée, en allant jusqu'au sol fini de l'étage (incluant les revêtements de sols).

3. Mesurer la hauteur sous plafond

Pour calculer votre hauteur sous plafond (-2-), rien de plus simple, vous devez partir de votre sol, là où va démarrer votre futur escalier, jusqu'au plafond de votre pièce.

4. Définir l'encombrement de l'escalier

L'encombrement au sol (-3-) de votre escalier sur-mesure se calcule très simplement. Vous devez vous mettre, au niveau du sol du rez-de-chaussée et de la première marche de votre futur escalier en kit et prendre la mesure de la longueur maximale de votre escalier.

NB : Faites attention, il est important de nous spécifier et nous mesurer, avec photo à l'appui, l'emplacement des portes ou des fenêtres qui peuvent se retrouver dans le passage de l'escalier.

5. Calculer l'épaisseur de la dalle

Votre épaisseur de dalle (-4-) se calcule en prenant la distance du plafond de votre rez-de-chaussée, jusqu'au sol fini de l'étage.

6. Déterminer la largeur de passage de l'escalier

La largeur de passage (-5-) standard d'un escalier se trouve aux alentours de 850mm.

Cependant il vous sera possible de choisir une autre largeur pour votre escalier sur-mesure. Et même choisir l'option "Marches larges" au delà de 900 mm. 

NB : L'escalier ne peut pas être aussi large que la trémie ! Il faut laisser un espace minimal de 3 cm pour le passage de la main d'une personne sur la rampe de l'escalier.

Dans le cas d'un escalier encloisonné entre 2 murs, l'escalier aura la même largeur que la trémie et vous pourrez le préciser dans votre commande.

Combien de marches aura votre escalier ?

Pour parfaitement calculer le nombre et la hauteur des marches d'un escalier, il faut prendre en compte des éléments contraignants comme la taille de la trémie, l'encombrement au sol, la forme de l'escalier et l’échappée de tête.

Les données de base pour votre escalier

Toutes vos marches doivent avoir la même hauteur (idéalement entre 17 et 20 cm) pour une question d'esthétisme et de sécurité. 17 cm est une hauteur de marche très confortable qui sera parfaite si vous avez un grand espace pour votre escalier sur-mesure. En revanche 20 cm est un maximum à ne pas dépasser car au-delà votre escalier en kit s'en trouvera fortement raidi.

-Le giron (vote profondeur de marche) doit être en adéquation avec la hauteur de vos marches. Pour ce faire la loi Blondel précise que la somme de deux hauteurs de marches (2h) et d'un giron (1g) doit donner un résultat situé entre 60 et 64.

Calcul du nombre de marches, l'exemple d'un escalier droit

Le calcul du nombre de marches de votre escalier bois ou métal est simple, vous devez diviser la hauteur totale à franchir par la hauteur moyenne souhaitée de vos marches.

Si votre escalier atteint une hauteur de 285 cm, divisez 285 par 18, la hauteur souhaitée de vos marches. Vous obtiendrez alors 15.83, soit 16 marches au total. 285/16 = 17.81, vos marches feront donc précisément 17.81 cm de hauteur.

Suivez notre actualité en direct sur nos réseaux

Nouveau : Oéba est présent sur Tiktok !

Plan de validation après commande
Livraison gratuite toute France
Paiement CB sécurisé
Assistance téléphonique
Fabrication Française

Les conseils techniques du pro de l'escalier